Tokyo Gore Police

Parmi les nombreux charmes de l’Archipel Nippon, il est une industrie où nos amis japonais excellent comme nulle part ailleurs : le cinéma gore.
Un cinéma gore que dans nos contrés, l’on aura principalement entraperçu via entre autre les oeuvres de Takashi Miike (三池 崇史, réalisateur de Audition, Ichi The Killer,…)

Et là, on regarde admire bave sur l’affiche. Cheveux long dans le vent, jupe courte, bas résille, katana. Ca ne peut être qu’un bon film. Et donc le cas qui nous intéresse aujourd’hui est celui de cette sympathique production de 2008 qu’est Tokyo Gore Police (東京残酷警察 Tokyo Zankoku Keisatsu), délicieux trip bien trash au bon goût outrageant qui, dans sa générosité sanguinolante, a dû relancé l’industrie de la production de fausse hémoglobine.

Tokyo Gore Police
Tokyo Gore Police

L’histoire…
Ruka (interprétée par Eihi Shiina, 椎名英姫, déjà vue dans Audition), membre (un brin psycho) d’une force spéciale de la Police spécialisée dans l’extermination de mutants, se bat contre les méchants avec son katana… et plus si affinité.

La bande-annonce (Âmes sensibles, s’abstenir !!!)

http://www.youtube.com/watch?v=2ffeJtMnV3c

Pour ceux qui auront apprécié le film, je vous renverrais à The Machine Girl qui fût l’objet d’un billet en décembre 2007. On notera une légère similitude quant à l’affiche, en version plus Sailor Fuku.

Auteur : Aguolo

啊国, アグオロ, Aguolo, Goss'Bô,... Tel est le nom du maître des lieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*