Back to Japan… 10 ans plus tard

日本に帰ります

On en parlait avec madame comme d’un futur projet très très incertain et puis voilà, les circonstances faisant, c’est à l’occasion de 3 semaines en Chine à la fin de ce mois que l’on s’est dit… « et si nous faisions un petit tour au Japon ». Problème… madame est chinoise et la rigueur des japonais laissait entrevoir quelques difficultés de visa sur lesquelles nos amis de l’avenue Hoche sont intraitables. Même avec une carte de séjour de 10 ans, il faut pour un simple visa touriste de 15 jours : Travail en France, Salaire suffisant, Billets A/R réservés, Hotel réservé, etc… Le tout rassemblé, 48h plus tard, l’affaire était dans la poche.

Par pudeur, madame sera interprétée par Chairman Mao Zedong

Résultat des courses : du 27 juin au 4 juillet, nous serons en terres nipponnes. On hésite encore à se prendre le fameux JR Pass histoire de faire un petit A/R Kyoto… Mais on kiffe déjà le moment, même s’il sera court. Et puis à l’idée de revoir les endroits où j’ai passé deux années de ma vie parmi les meilleurs… C’est TROP BON !!!

PS : Arf, on va rater la JE cette année.

[mappress]

Auteur : Aguolo

啊国, アグオロ, Aguolo, Goss'Bô,... Tel est le nom du maître des lieux.

5 réflexions sur « Back to Japan… 10 ans plus tard »

  1. C’est v’rai qu’il en parlait. Nous on s’est vraiment décidé au dernier moment et puis ça devait se caser durant mon séjour chinois.
    Faudra qu’on se fasse une bouffe histoire de te donner les dernières news des Perroquets et de Guardian Arribard.
    On crechera à l’hotel Horidome Villa. Plutôt pas trop mal placé à quelques encablures de la gare de Tokyo et pas trop cher.

  2. on a fait péter les économies mais on se dit que si on en profite pas maintenant, plus tard ce sera plus dur pour caler un tel séjour et en avoir les moyens.
    Par contre, c’est pas vraiment la meilleure époque car ca a l’air assez gris sur Tokyo, surtout à la fin du mois. Je me souviens d’un été en 1998 à Fukuoka où c’était soit chaleur étouffante, soit pluie torrentielle. en y repensant, on aurait dû favoriser plutôt le Printemps ou l’automne mais bon… on va faire la fine bouche non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*