Culture Japan Zero (feat. Danny Choo)

Fan de Japon, de K-On! et de figurines, ce show est pour vous. Merci Danny Choo

Connu pour son site homonyme, qui figure parmi ma littérature régurlière, Danny Choo se lance dans la présentation d’un show d’1h plutôt bien foutu et qui mérite, lecteur, ton attention.

Dans ce premier numéro, pas mal de choses : des collectionneurs de figurines, une visite de Good Smile Company, société japonaise fabriquant les fameuses Nendoroid, un présentation d’une école typique japonaise, etc… On ne s’ennuie pas et on attend impatiamment le numéro suivant.

En attendant, l’histoire de la conception du show, depuis l’idée initiale, les discussions avec les japonais, les reportages, etc. est visible ici. Assez fascinant. Ca me rappelle une expérience qui dura durant mes études à Tokyo entre 2999 et 2001 lorsqu’un réalisateur rendit visite à l’université, cherchant des étudiants pour un projet de show de ce type. On fût 2 français à accepter et RV pris dans un appartement à Roppongi, transformé en mini-studio et où l’on aura enregistré quelque émissions d’1/2h environ et où l’on parlait de tout et de rien (manga, anime, culture…). Une journée marquante vu le visionnage en avant-première du dernier film d’Escaflowne à l’occasion duquel on nous demanda d’interviewer en anglais les seiyuu et le kantoku du film. Il pigeait pas un mot d’anglais. Le nom de la boîte de prod était quelque chose comme J-Channel si je me souviens bien. Aujourd’hui, je ne sais pas vraiment ce qu’ils sont devenus et ce qui a été fait des bandes, mais j’en garde un bon souvenir.

Auteur : Aguolo

啊国, アグオロ, Aguolo, Goss'Bô,... Tel est le nom du maître des lieux.

2 réflexions sur « Culture Japan Zero (feat. Danny Choo) »

  1. Exactement. Sincérement, ça me ferait peur ce genre de poupée. J’ai du trop voir Chucky.
    Sinon, à ce que j’ai compris, il y a 2 versions de l’émission, la première amputée d’1/2h pour le Japon (celle que t’as dû voir), où entre autre, tout ou partie du reportage sur la vie de collège a été tronquée, puis celle-ci, entière, pour l’international
    J’suis toujours surpris de voir avec quel entrain les invitées, en l’occurence la seiyuu de Ricchan, se prête au jeu. Parfois, ça fait un peu forcé mais bon, ça fait plaisir à voir.

    J’ai lu sinon qu’il continue sur sa lancée des seiyuu en guest http://www.dannychoo.com/post/en/25828/Shiori+Mikami.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*