La Zic du Week-End #1 – Dohatsuten

Ca nous vient du Pays du Soleil Levant et c’est le sympathique groupe Dohatsuten qui s’y colle :
Sake Nenryo Bakushinkyoku (Dohatsuten)
酒燃料爆進曲 (怒髪天)

Ou comment vider des canettes de bière entre deux entrechats. Un titre qui se traduira en gros par la « chanson de l’explosion de l’essence alcool/sake ». Je sais, c’est pas terrible mais je propose pas mieux.

Bière Poweeeeeeeeer !!!

Samurai Champloo, ép.23: Un peu d’anti-américanisme « Made in Japan », ça fait de mal à personne ;)

Il est bien tard à l’heure où j’écris ce petit bulletin de bonne humeur. Comme d’hab’, madame est au téléphone avec des parents qui vivent 6h en avance sur nous. Donc il est courant de la voir scotchée au téléphone à 2-3h du mat’. Pénible…

J’ai profité de la soirée pour me délecter de quelques épisodes d’une série qui, hélas, sera trop courte: Samurai Champloo (サムライチャンプルー). La dernière réussite (et le mot est faible) de l’excellent Shinichiro WATANABE qui nous avait déjà tant ébloui avec « Cowboy Bebop ». J’me suis marré comme un débile profond sur un épisode 23 de toute beaaaaaaaaauuté, « Baseball Blues », comptant l’arrivée d’un amiral américain et son navire au Japon. Entendre du japonais écorché par un fort accent américain avec « Stars and Stripes Forever » en musique de fond, c’était déjà fort, mais une partie de baseball entre un samurai et des américains bien gras, c’est la cerise sur un gâteau déjà fort réussi.


Du pur plaisir et une série que je recommande chaudement !

Takashi Miike, moins mignon que Mickey

Haaaaa, Takashi Miike. Ca faisait un bout de temps que je voulais en parler. L’injustice est corrigée.

Ca se passe ici:
http://dvdalliance.net/article.php?sid=883…=thread&order=0
L’interview en vidéo (30mns, 50Mo)

Pour ceux ayant vécu sur Mars ces quelques dernières années, Miike Takashi (三池 崇史) c’est Mister « films malsains made in Japan ». Avec une filmo contenant des « Audition », « Ichii The Killer », « Visitor Q » et j’en passe et des plus gores, Takashi MIIKE est un artiste que je respecte beaucoup pour son cinéma qui demeure extrêmement violent et par là-même très sincère. MIIKE fait son cinéma, celui qu’il veut, avec traois francs six sous ou des budgets conséquents. A découvrir pour les amateurs de cinéma hors-normes.
Dans dans cet interview, on y apprend un max de trucs intéréssants comme un projet avec le Mr Cinéma de Quartier de Canal Plus, Jean-Pierre Dionnet… Un Kill Bill 3 pour le théatre en coopération avec Tarantino (et quelques révélations sur les deux premiers opus)… et d’autres choses. Passionnant.

Je demeure par contre pantois devant sa dernière oeuvre, qui devrait être suivi d’une séquelle: Zebraman