919 jours sans te voir très cher blog. M’avais-tu manqué ?

919 jours… 2 ans, 6 mois et 8 jours.
La tentation des 1000 jours était par essence, « tentante », mais faisons fi de ce genre de galipette artificielle de relance, que je m’atelle à quelques proses plus substantielles.

Donc voilà, 2 ans et demi que je n’ai pas mis un pieds sur ce blog, sur mon blog qui, en février dernier, aurait fêter ces 10 ans.

C’est entre autre, par curiosité, en me connectant à l’interface admin du site que je vis que WordPress, le CMS qui propulse « fièrement » Aguoland, que je me vis proposer une grosse vingtaine d’update et le passage de wordpress 3.6 à 4.2.2. Une belle preuve du peu d’intérêt que ces derniers mois j’accordais au site.

La faute ? Multiple. Evidemment, la mienne est la première mais resituons un peu les choses histoire d’y voir plus clair.
On est le 3 janvier 2013 et je perds mon boulot. Nous sommes à 1 semaine de la remise des clés chez le notaire pour une maison sur Bourges (qui n’est pas à l’époque, et certainement encore aujourd’hui au regard des retours d’anciens collègues, un bassin d’emploi très dynamique), les cartons sont prêts pour un déménagement dans le mois et soudain, la chose tombe. Mon épouse avait dû lâcher son boulot, je perdais le mien, un gros crédit immobilier allait s’ajouter à l’actuel. Y a plus flippant dans la vie, certes, mais là, on était quelques part « over 9000 » dans le genre stress.

Les journées suivantes auront été terribles. Le prêt étant accordé, potentiellement, je suis dans l’obligation d’acheter la baraque et de faire face aux mensualités (nouveau prêt, relais, etc…) avec un nouveau de revenu moindre et très temporaire (1 an de chômage, tout juste). Thanks god, en relisant les contrats, si quelques annonces peuvent faire envisager une non-solvabilité, je pouvais de tout urgence tout arréter (avec le risque de grosse pénalités, surtout du coté du vendeur). Pas le choix donc :
1/ Contacter le vendeur et le rencontrer : terrible, ça a été fait le jour même. Le gars était lui-même personnellement dans une mauvaise passe. Pas amusant DU TOUT.
2/ Voir son notaire
3/ Discuter des termes du licenciement économique/séparation à l’amiable
4/ Faire produire une lettre de licenciement
5/ Avec cette lettre, voir la banque et TOUT arrété.
6/ Rassurer sa compagne et faire face au désespor de ne pouvoir emménager dans ce qui était une superbe maison
7/ Se préparer à quitter l’entreprise et à recommencer de zéro dans le fabuleux engrenage tellement humain de Pôle Emploi et de la recherche de boulot.

Un très très mauvais mois de janvier 2013 donc. J’aurai quand même illustré la chose, histoire de lacher un peu la pression

Retour au point de départ…

9 janvier, moins d’une semaine après la terrible annonce, je fais la tournée de l’usine, annoncant mon départ qui se fera le jour même. C’est déchirant, la qualité des personnes avec qui je travaillais était fantastique et y a pas à dire, l’esprit en province est tellement plus cool, sincère et humain.

De retour dans ma banlieue du 94, je décompresse. Mon année fût chargé, les temps récents, assez stressants. Je me réinscrit au Pôle Emploi, je pondère sur les événements de ce mois et passe en mode larve (la pire erreur, on le sait tous).

Dans notre malheur, car oui, ce malheur concerne ma tribu et non juste ma personne, je négocie pas trop mal les conditions de mon départ. J’en profite pour acheter une petite voiture pour ma chère et tendre, voiture qu’elle découvrira à son retour de voyage en Chine à l’aéroport (tellement romantiques ces français !) et avec laquelle j’ai été me chercher un p’tit cadeau personnel, une Cintiq 24HD, avec laquelle finalement, je ne serai pas plus productif que ça. Toujours est-il que dans ma spécialité, c’est le genre d’outils qui peut servir et aujourd’hui encore  je ne regrette pas l’achat. Toujours est-il que cette tablette me confirme encore qu’abondance d’outils ne fait pas meilleur artisan.

Les jours, semaines et mois passent. Mon ancien N+1 a rebondit très vite sur ses pattes et finalement, les événements du 3 janvier lui auront été salutaire. Moi, non.
Le feeling est assez bad, j’enchaîne les entretiens mais ne suis pas un foudre de guerre, que ce soit en candidature qu’en entretien. Faut être sincère, je suis mauvais, très mauvais dans l’exercice et surtout j’ai en tête l’idée permanent de me remonter une boite. Las, mon argent me brûle les doigts. Ce qui aurait fait un excellent capital de départ disparait aussi vite qu’il est arrivé : nouvelles voitures, voyages, etc. Fin 2013, toujours mon projet en tête, je suis assez acculé.

La procrastination : mon pire ennemi. Très sincérement, aujourd’hui encore, je travaille dessus. J’essaie de trouver des méthodes, des moyens de m’en sortir, mais chassez le naturel, il revient au galop.

Toujours est-il que début 2014, discutant avec un ami, je monte enfin ma propre boîte. L’activité de base : la programmation, les activités annexes : du graphisme, de la construction de site webs et de la prestation média (tournage, montage, motion design). Je me creuse la tête pour trouver un nom, je le teste à droite à gauche, c’est une affaire bien compliqué. Entre trouver un nom en .fr ou .com disponible, non déposé à l’INPI et qui claque bien, les heures et les jours déroulent. A la mi-janvier, je trouve enfin mon nom, mon type de structure et rapidement, je ponds les statuts, inscrits la société à la CCI du coin et c’est parti pour ma seconde aventure de capitaliste (la première, je fus associé-fondateur, là, je suis « Président », titre officiel mais bien pompeux)

Depuis janvier 2014 donc, via cette boite, je suis freelance en mode assez mono-client (monumental erreur qui ne se révelera qu’un an plus tard).

Je ne me paie pas, tout ce que je gagne passe dans le fonctionnement, les déplacements, le contact client et surtout les investissements pour la boîte. La Cintiq s’avérera un allié précieux et j’investis dans de la lecture informatique comme jamais, m’auto-formant à Java, plus encore en php, dans le motion design, l’art du montage vidéo, etc.
La santé va, la famille va, le boulot va, c’est la Sainte-Trinité. Je fais ce qui me plait, suis archi-motivé, que demander de plus ?

En quelques mois, l’activité progresse et tourne bien. Evidemment, je dois faire avec la paperasse, la compta, les impôts mais dans tout ça, mes prestations donnent des résultats satisfaisants, je gagne en compétence, je commence à avoir les bons outils pour faire des prestations convenables et mon épouse, depuis fin 2013, étant dans une position et une société des plus solide, nous envisageons l’avenir sous les meilleurs auspices.
Au cinéma, c’est dans ce genre de contexte qu’intervient LE retournement de situation, LE drame, LE Deus ex-machina qui va relancer l’intrigue et passionner les spectateurs pendant que les acteurs de leur vie vont bien en chier.

Mon drame donc ? Début 2015. Décidément, je suis abonné aux debuts d’années douleureux.

Printemps 2015 arrive, les oiseaux chantent, les premiers bourgeons bourgeonnent et le soleil percent enfin cette épaisse couche nuageuse à laquelle les franciliens sont tellement habitués. Depuis quelques mois, avec le fameux ami, les choses devenaient plus compliquées. Ce dernier étant qui plus est mon principal client, j’aurais dû voir les choses venir.
Je ne rentrerai pas dans les détails de qui à tort qui a raison même si objectivement, j’ai mon idée, mais le fait est qu’au mois d’avril, je ne l’ai pas vu venir et notre collaboration pris fin. Ma confiance dans notre projet fit que depuis début 2014, je lui ai dédié 100% de mon temps, 100% de mes formations, 100% de ma productivité, 100% de mon attention. En gros, tout ce qu’il ne faut pas faire en business et c’est là, pour l’inexpérimenté en esprit d’entreprise que j’étais, toute mon erreur. Quand les choses vont bien, on a tendance à une foi et une confiance aveugle sans même se poser la question « et si demain… ? »

Ce « demain », je l’ai pris dans la gueule de la plus sale des manières et encore une fois, en cet été 2015, je dois tout recommencer. Retrouver des clients, et/ou retrouver un emploi, se remettre à la difficile et pénible tache de recandidater, de reprospecter, avec toujours l’appréhension des fins de mois difficiles, qui deviennent progressivement des milieux de mois et même des débuts de mois difficiles.

Cette désillusion, cet échec, aujourd’hui me fait passer une phase bien compliquée mais c’est une forte leçon et j’en ai tiré beaucoup. On a beau lire des livres et se dire que « ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier », « préparer l’avenir », « mettre de coté pour les moments difficiles », sont des concepts bateau que tout le monde connait. NON ils ne le sont pas. Dans l’entrain d’une activité, dans le chaud d’un quotidien passionnant et occupant, on oublie trop vite que demain, comme au cinéma, les retournements sont possibles et je dirais même inévitables.

Aujourd’hui, je travaille pas mal sur moi-même, sur qui je suis, sur ce que je veux, et sur les moyens d’atteindre mes objectifs et autres buts de la vie. Je me sais très loin d’être parfait et je connais beaucoup de mes défauts. Je sais ne pas être du tout à 100% du contrôle de ma vie et je connais ces points qui, si résolu, peuvent me permettre d’envisager les temps à venir de manière plus paisible. Mon principal ennemi : la Procrastination. J’en ai déjà parlé içi ou sur l’autre blog, je connais ce défaut qui me conduit, par peur de l’échec, à toujours avoir besoin de mieux me préparer, de mieux savoir comment, retardant toujours plus mon passage à l’action. Aujourd’hui, je travaille dessus et en même temps, prends quelques initiatives, de manière progressive, pour « agir » et constater les résultats. L’avenir me dira si ça aura marché et le cas échéant, je lacherai quelques posts sur ce point mais le fait est que je suis hyper confiant et que si financièrement, la passe est assez pénible, je m’en sortirai… Nous nous en sortirons.

Avant de finir ce déjà bien bien long posts (le plus long ?), un petit bilan sur les quelques engagements de début 2013 à l’occasion de mon licenciement :

Pour rappel, petit bilan des anciennes réolutions…

  • « Maigrir », là c’est raté de chez raté, mais je récidivera pour cette année et cette fois-ci, comme on dit à chaque fois, je m’y tiens.

  • Booster mon mandarin (HSK) et mon japonais (Niv.3) : raté. Mais je le relance pour 2013.

  • Compte en banque positif : Ca va, j’ai géré, mais les semaines à venir vont décider de la cordialité de ma conseillère

  • La mini-bd : Raté. Boulot et exil chez les potes faisant, impossible de toucher à la tablette et franchement, pas le temps le week-end (réservé aux revoyures femme et enfant)

  • Méga-organisé : moyen, mais assez pour mon ancien « futur job »

  • Social + Famille : Ca allait dans le bon sens.

  • Pour 2013, la bonne résolution, bien refaire l’apprt et le rendre bien agréable à vivre… Et puis me trouver un nouveau boulot. Arf…

 

  • « Maigrir » : Raté. En 2013, j’avais fait fort. Vers avril 2013, forte reprise du sport, perte d’environ 7-8kgs et puis un voyage en Italie plus tard et un horrible problème de dos, obligation de tout arréter, reprise rapide de poids. La déch. Toujours est-il que je ne lache pas l’affaire. Ca fait 2 mois que j’ai relancé la chose, de manière plus progressive et équilibré. Ca prend son temps mais y a du progrès.
  • « Le mandarin + le HSK » : Foiré, j’ai rien foutu, mais je me suis formé, surtout en 2014, à pas mal d’autres choses donc…
  • « Compte en banque positif » : il l’a été pendant un temps, aujourd’hui, difficile de faire pire.
  • « Mini-bd » : La Cintiq n’a pas aidé, trop de procrastination. Je relance la chose
  • « Méga-organisé » : Que dalle. Mais là je n’ai plus le choix. Trop de chose à faire, je suis au pieds du mur
  • « Social + Famille » : Il y a du mieux, soyons honnête.
  • « Refaire l’appart + nouveau boulot » : Appart non refait, de pire en pire tellement il est encombré. Pour le nouveau boulot, oui et non, j’ai monté cette boîte, qui avait de l’activité, maintenant moins. Affaire à suivre.

Je vais peut-être, un peu tard, lacher quelques bonnes résolutions de mi-année :

  • Déménager : On en parle, on en parle, on en a marre de la région parisienne. Pour cette année, ce sera peut être un peu compliqué mais avant la fin 2016, je tiens les paris
  • En finir avec la procrastination : j’y travaille
  • Mincir : mon but, 75kgs. Il y a 2 mois, j’étais à 93, je suis à 87, si je peux atteindre le 82 en fin d’année, je serai déjà bien satisfait
  • BD/Manga : Publier quelque chose pour la JE2016, je m’en sens capable, maintenant, faut que je m’organise
  • Moins dormir : Je ne suis pas un gros dormeur mais trop de sieste içi et là et toujours ce sale feeling de voire ma vie passer devant moi quand j’ouvre les yeux
  • L’organisation : bis repetita de la ligne « procrastination », c’est une condition sine qua non
  • Deux clients permanents. C’est ce qu’il faut pour travailler un peu safe
  • Compte en banque positif : il fut un temps ou je tenais un budget familial et c’était pas plus mal. A relancer.

CA fait déjà une belle liste de choses à faire, on verra en fin d’année si au moins un bon 1/3 est tenu, ce qui sera pas mal tout en gardant à l’esprit qu’il ne faut pas s’en satisfaire. 100%, c’est LE but.

Voilà !!! Près de 2000 mots et un peu mal au doigt. J’essaierai… NON! Je vais revenir plus souvent.
Ca fait du bien de gratter un peu la life sur le blanc papier immaculé du world wide web. Ca met en perspective les choses, et puis ça laisse quelques traces qui, des années plus tard, sont toujours passionnantes à reparcourir.

Sur ce, je vous dis à la prochaine 😉

Moi.

 

Bye-bye 2012 !!! Bonjour 2013, ou plutôt 20(friday)13(th)

Bien m’a pris de ne pas poster dès le 1er janvier mes meilleurs voeux car entre-temps, en guise de bonne année, on m’a fait ma fête. Ce qui néanmoins ne m’empêchera de vous souhaiter, à tous et à toutes, lecteurs ou non du blog (où j’ai rien posté depuis 9 mois), une heureuse et merveilleuse année 2013.

Si j’avais donc posté ces voeux mardi dernier, 1er janvier de son état, je vous aurais dit que 2012 aura été complexe, mais fantastique, que le boulot se porte à merveille, que la petite famille aussi, qu’hélas, j’ai encore grossi et que dans 2 semaines (le 16 janvier), nous déménageons puisque nous prenons réception des clés.

Mais voilà, le 31 fût bien arrosé, et le 1er, je n’étais en jambes, ou plutôt en doigts, pour phraser quelques bons mots de nouvelle année.

Et puis voilà que le 2, je reprends mon boulot et que le 3, mon directeur (commercial) est convoqué par le DG, puis moi puis le directeur technique. Je ne me doute de rien, je pense que nous allons parler projets pour 2013, etc… et 1h plus tard, je ressors avec une gueule de bois genre 31 très très bien arrosé.

« M.AGUOLO… Mes meilleurs voeux… 2012 a été une mauvaise année pour le chiffre d’affaires, 2013 s’annonce pire, on a décidé de faire le vide dans le management et donc, vous ferez parti de la charette de 15% du personnel qui nous quittera ce Printemps… On va négocier tout ça en bonne et dûe forme… On n’a rien contre vous… Mais c’est une décision groupe qui descend de Paris, blablablabla… »

En 60mns, j’apprends que le directeur qui m’avait recruté et viré, que moi, N-1, le suit aussi, que le directeur du bureau d’études aussi et qu’une vingtaine d’autres le seront. A deux semaines de la signature chez le notaire, un licenciement économique, ça calme.

Depuis, en 4ème vitesse, je me suis fendu d’une entrevue avec le vendeur, boulversé autant que je le suis, les notaires, les banquiers, etc… Les jours à venir vont être rodéo.

Donc voilà, retour à la case départ. Déménagement à Bourges : ANNULE, Barbecue au Printemps : ANNULE, tout le boulot qui fût lme mien durant les bientôt 1 an là-bas : DU GACHIS EN PURE PERTE.

Bon, je suis loin, très loin d’être défaitiste. Ce n’est pas la première fois qu’un obstacle apparait au dernier moment mais il faut bien l’avouer, celui-ci est gratiné.

Bon, pour la partie Résolution, Bilan et What’s Next ? Extrait des voeux 2012 :

Maigrir (sérieux, y a de la relâche), booster mon mandarin (HSK ?) et le japonais (le niveau 3 du diplôme d’aptitude ?), avoir un compte en banque positif, me faire une mini-bd (résolution de mon blog de dessin), être méga-organisé (si je veux garder mon prochain job, ce sera vital), et puis pour le vieil ours que je suis, social + famille… 

Alors…

  • « Maigrir », là c’est raté de chez raté, mais je récidivera pour cette année et cette fois-ci, comme on dit à chaque fois, je m’y tiens.
  • Booster mon mandarin (HSK) et mon japonais (Niv.3) : raté. Mais je le relance pour 2013.
  • Compte en banque positif : Ca va, j’ai géré, mais les semaines à venir vont décider de la cordialité de ma conseillère
  • La mini-bd : Raté. Boulot et exil chez les potes faisant, impossible de toucher à la tablette et franchement, pas le temps le week-end (réservé aux revoyures femme et enfant)
  • Méga-organisé : moyen, mais assez pour mon ancien « futur job »
  • Social + Famille : Ca allait dans le bon sens.

Pour 2013, la bonne résolution, bien refaire l’apprt et le rendre bien agréable à vivre… Et puis me trouver un nouveau boulot. Arf…

PS : Amusant de voir que mon peu de productivité de 2012 en terme de blog aura permis à mes voeux de 2013 d’être sur la même page que ce de 2012.
PPS : Milles mercis à TomTom et BoBo, mes hébergeurs de galère qui m’ont et vont encore un peu m’hébergé. Sans doute l’assistance la plus précieuse en 2012.

Voilà, see you au prochain post, et… Bonne Année !!!

Sarabada 2011 et Bonne Année 2012 !!!

Tout d’abord, dans les formes, je souhaite à toutes celles et tous ceux qui se seraient égaré sur ce blog… Une BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2012 !!! 😉

Dans les formes… J’aurai quand même attendu pas loin de 3 semaines pour faire le post traditionnel de début d’année (mais, dit-on, on a jusqu’à la fin du mois)… Et puis au regard des posts de l’an dernier (qui se comptent pile sur les doigts d’une main), je n’ai plus écrit grand chose, voire rien, depuis septembre dernier. En compensation, j’ai été un peu plus régulier sur mon autre blog de dessin, donc… Mais pas d’excuse quand même.

Cette année, je ne vais peut-être pas refaire le coup du bilan des résolutions sur lequel viendrait se fracasser la teigneuse réalité de mon absence totale de persévérance. Sur les 10 résolutions prises, une seule semble avoir été tenue : la N°9 : « Rendre les miens heureux ». On dira qu’avoir un charmant petit fils, ça aide. Et oui, 2011 aura été l’année de mon accession au statut sacré de la paternité qui, souvent, m’aura aidé à remplir la résolution N°2 : « me lever avant 8h ». Et donc, quoique je puisse dire sur cette année 2011 plutôt morose sur les plans pro et autres, l’arrivée de notre petit Flo compense à 1000% le reste.

Un bonheur ne venant généralement pas seul, un gros changement professionnel s’est confirmé en toute fin d’année. Un jour d’octobre, un coup de fil : « Monsieur, votre profil pourrait intéresser mon client, on en parle ? »… Suivent quelques entretiens et fin décembre, je suis sélectionné. A l’heure où j’écris, la promesse est signée, le contrat attendra la prise de fonctions début mars… EN PROVINCE !!! Moi qui ai passé la majorité de ma vie en Île-de-France, ou dans des grandes villes, le choc sera rude mais la vie est ainsi faite que qui ne tente rien n’a rien… Et le poste promet 😉 On en reparlera plus tard.

Sinon, pour compenser le fait qu’en 2011 je ne suis pas retourné en Asie, Demain vendredi, on se casse 1 mois en Chine pour le nouvel an chinois. La grande Shanghai, la mini Lanxi, Ningbo, etc… Le programme s’avère réjouissant mais on ne sera pas 2 mais 3, ça va être chaud. J’essaierai d’y poster quelques petites choses histoire de réveiller ce blog sérieusement assez mort en ce moment.

Voilà !

Avant de finir, on va quand même, assez rapidement, se prendre quelques résolutions pour 2012 (résolutions non encore tenues au jour d’aujourd’hui) : Maigrir (sérieux, y a de la relâche), booster mon mandarin (HSK ?) et le japonais (le niveau 3 du diplôme d’aptitude ?), avoir un compte en banque positif, me faire une mini-bd (résolution de mon blog de dessin), être méga-organisé (si je veux garder mon prochain job, ce sera vital), et puis pour le vieil ours que je suis, social + famille… J’suis encore trop paresseux sur ce dernier point.

Sur ce, je vous souhaite à nouveau une bonne année à tous et à bientôt.

Bye-bye 2010… Bonjour 2011 !!!

C’est d’une voix en cours d’enrouage que le maître des lieux souhaite à toutes et à tous une bonne et heureuse nouvelle année.

2010 aura été pour ma part pas loin d’être une anus horribilis que le proctologue le plus professionnel et le plus sadique n’aurait pas renié. Alors bon, très sincérement, je ne vais pas pleurer sur mon sort, il y a bien bien pire et dans ma situation actuelle, il serait indécent de chialer sur les quelques soucis qui auront traversé 2010 et qui sont assez superficiels.

Sur le plan personnel, 2010 ouvre la porte à un 2011 de folie… Depuis octobre en effet, nous attendons un heureux événement qui se concrétisera mi-2011. Ca va être un sacré basculement pour ma part et si je n’arrive pas encore à appréhender le nouveau rôle qui sera le mien dans 6 mois, c’est avec une certaine excitation que j’attends le jour J.

Sur le plan professionnel, 2010, ça aura été la fin de la boîte dont j’étais un des fondateurs et qui, à l’orée des premières lueurs de l’été, n’aura eu d’autres choix que de s’arrêter.
La transition s’est faite en douceur et si quelques regrets peuvent poindre, ils sont rapidement effacées par l’expérience acquise, l’intérêt de ce qui a été fait et la qualité des rencontres ces 3 dernières années : voyages pro en Chine, Participations à des salons, négociations avec des fournisseurs, entretien d’une image de marque et d’une petite communauté d’utilisateurs… L’expérience a été magnifique, et au sortir de cette aventure, le choix est cornélien : Revivre une telle expérience, et en apprécier la précarité et l’instabilité qui en font tout son essence, son intérêt, ou alors devenir « salarié » et s’assurer la sécurité d’un revenu régulier, plus sécurisé, plus compatible avec l’Evénement 2011 cité plus haut, mais où l’on n’est tellement moins libre.
A cette question, je n’en ai pas encore la réponse.

Sur le plan du reste, pas mal de choses en 2010 : 2 voyages en Chine, un au Japon (une première pour madame)… Il n’y avait pas vraiment à se plaindre.

Comme l’an dernier, on va se refaire un petit bilan de tout ça, accompagné de toutes les belles promesses que l’on se promet de tenir.

LES RESOLUTIONS (+ bilan des résos 2010)!!!

en vert la réso 2010 et son bilan en gras, en rouge la réso 2010.

1/ Maigrir !!!
Réso 2010 : Faire péter le wii fit au moins 1/2h par jour et continuer mes 20mns de levé de poids quotidiens pour au moins revenir à un bon 75-80kgs en fin d’année (je serais heureux).
Bilan 2010 : J’ai foiré sur toute la ligne et ce matin, un beau 90,9kgs plombait mon moral. En moyenne, j’ai pris environ 5kgs sur 2010. Pas bon
Réso 2011 : Comme d’hab, revenir à minima à 80kgs, et moins grignoter tout le long de la journée.

2/ Me lever avant 8h !!!
Réso 2010 : la réso est dans le titre.
Bilan 2010 : Ca dépend des journée et j’arrive en moyenne à lâcher le doux matelas autour de 8h30 avec quelques interférences. Le soucis, c’est que j’ai pas encore laché les nuits blanches jusqu’à 2-3h du matin… Sans doute parce que je suis trop
intelligent (selon la fameuse étude).
Réso 2011 : Levé entre 7h et 7h30, dodo avant 1h du mat.

3/ Mieux organiser mon boulot et rester focus !!!
Réso 2010 : Trop de choses me divertissent. Il me faut être zen et toujours à 100% sur ma tâche.
Bilan 2011 : Vu ce que j’ai écrit plus haut, ça n’a plus vraiment de sens à moins de l’adapter au mot « recherche d’emploi ».
Réso 2011 : Être à 99,9999% focus sur la recherche d’emploi.

4/ Plus régulier sur le blog !!!
Réso 2010 : Au moins une note par semaine !!! Et des rurbiques REGULIERES !!! Celle-ci est la première. J’essaierai aussi d’être aussi régulier que possible au dessin. ca me fait vraiment du bien de créer du contenu et de ne pas être que consommateur.
Bilan 2010 : Un point partiellement satisfait, avec 40 notes. Ca fait presque une toutes les semaines, sachant que le rythme a été très irrégulier (juin : 10 notes, décembre : nada). A coté, j’ai assuré une présence beaucoup plus régulière mais en dents de scie quand même sur le blog dessin. Donc, un bilan positif.
Réso 2011 : Conserver le rythme d’au moins un sujet par semaine (et pas en moyenne, mais dans les faits) et ENFIN lâcher quelques bons sujets toujours en conception comme le compte-rendu de mon voyage d’été au Japon.

5/ Plus intéressant sur le blog !!!
Réso 2010 : Au moins un vrai sujet de fond par mois. Ce sera difficilement tenable.
Bilan 2010 : Raté. J’ai pas laché grand chose en sujet super développés et super polémiques. La bonne époque des longs sujets est bien lointaine et je n’ai pas vraiment d’excuses.
Réso 2011 : Au moins un gros sujet par mois. C’est tenable. Et qu’il soit intéressant si possible.

6/ Lancer ma boîte !!!
Réso 2010 : Cette fois, je le fais. Je travaille pour moi-même. C’est plus facile que jamais alors qu’est-ce qu’on attend ?
Bilan 2010 : Sincérement, c’était une résolution un peu hard à tenir alors qu’à l’heure de l’écriture de ce sujet, je bossais encore à plein-temps dans l’ancienne structure et qu’une telle situation ne me permettait aucunement une telle fantaisie.
Réso 2011 : Dur d’avoir une vraie résolution sur ce point. Comme dit plus haut, le choix est cornélien et mes moyens sont très limités et à la mi-2011, il faudra avoir sécurisé l’aspect finance du foyer. Donc… Pas de résolution certaine sur ce point. Mais j’ai toujours dans l’idée de remonter quelque chose, c’est certain. Mais si et seulement si j’ai les moyens de mes ambitions

7/ A fond le mandarin !!!
Réso 2010 : 1/2h de langues étrangères quotidiennes (chinois/japonais en priorité).
Bilan 2010 : Credibility Fail sur cette réso que j’ai dû tenir une semaine.
Réso 2011 : Message à madame : « On parle chinois à la maison, je ne comprends plus le français, ni l’anglais. »

8/ Organisation POWEEEEEER !!!
Réso 2010 : Je compte sur le téléphone à la pomme (que madame a eu le chic de commander au Père Noël) pour m’y aider. Well organized will be my new middle name.
Bilan 2010 : J’ai fait pas mal le tri, et oui, sur ce point, j’ai pas mal réussi
Réso 2011 : Keep it that way, Man…

9/ Vie sociale POWEEEEER !!!
Réso 2010 : Organiser un nouvel an à au moins 8-10 personnes.
Bilan 2010 : Pas possible, on était invité 😉   Bon, encore un gros fail. J’suis encore un sale ours mal lêché qui a du mal avec les mondanités.
Réso 2011 : Nettoyer les écuries d’Augias de mes relations sociales.

10/ Rendre les miens heureux !!!
Réso 2010 : Pas toujours facile d’avoir une vie sereine mais j’ai pas vraiment à me plaindre. Mais bon, je peux mieux faire. Apprendre à être plus patient, plus à l’écoute et moins égoïste. Ca va être chaud !!!
Bilan 2010 : Madame a l’air heureuse, les plus proches ont l’air épanoui… Pari réussi.
Réso 2011 : Keep it that way, Man… (bis)

Au final, quoi dire ?
La priorité des priorités pour 2010 : Retrouver une situation professionnelle. Déjà plus de 6 mois que je suis en stand-by et cela n’a que trop duré. Alors haut les coeurs et en route pour une année 2011 de folie !!!

Et encore une fois, Bonne Année !!!

Intégration des anciens posts

Un petit post pour signifier l’intégration de mon ancien blog joomla pas remis à jour et ultra spammé au sein de ce blog wordpress.

A vrai dire, ça me faisait mal de voir le demi-millier de posts écrit entre 2005 et 2008 croupir sur l’ancien système.
C’est pourquoi je les réintègrerai progressivement en les laissant dans leur état pur jus, c’est à dire une écriture approximative, assez directe et bien « in your face » et on ne sait jamais à l’occasion, pondre un post sur quelques périodes antérieures mais assez intéressantes (Chine, Japon…)

On déménage… sur aguolo.com/blog

Ayant eu la récente expérience de Free qui m’a sucré un compte pour raison de « Votre site est mal à jour, risque de Phishing, blablabla… » et qui, en dépit d’heures passées sur leurs newsgroups pour le « désuspendre » en vain, ne veut pas remettre le site en ligne. Je ne suis pas de nature paranoïaque mais au regard du risque, je préfère prendre les devants avant que le blog puisse un jour ou l’autre sauter et c’est pourquoi je déménage tout vers mon hébergement pro où là au moins, non seulement je ne me galérerai plus pour les MAJ de wordpress, mais où par ailleurs je n’aurai aucun risque d’effacement sauvage.
Donc maintenant, tout se passera à cette adresse :

http://www.aguolo.com/blog

Ciao !!!

Le blog fait peau neuve

L’ancien template était sympa et pratique mais…

… CAR… il y a toujours un mais pour manifester de ce suspense si intense dont le quidam est tellement friand… Et ce afin que, dans l’optique d’élargir un lectorat encore trop réduit, de prolonger le profond plaisir qu’est la lecture d’un post artificiellement rallongée par quelques illusives si ce n’est allusives paroles sans queue ni tête.

Donc oui, l’ancien template était pratique mais avait la sale manie de déborder dès que je mettais quelque chose de plus de 550 pixels de large. C’est pourquoi le maître des lieux, respectueux de son audience numérique, a décidé d’enfin donner de l’air à ce contenu encore trop rare en changeant de skin et finalement en s’uniformisant avec son cher blog dessin qu’il vous invite à visiter ASAP.

Sur ces quelques palabres, je vous libère…

A l’écoute pendant l’écriture du post :
« Mysterious Chocolate » (Yamashita Kousuke)
« The Rain » (Calvin Harris)

Bye-bye 2009… Bonjour 2010 !!!

Bonne Année, bonne santé et les meilleurs de l’administrateur qui, de ses mots radieux, vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année 2010. Une nouvelle décénnie est en route et celle des 00s s’éteint.

les années 2000. Qu’on nous en promettait des choses : les soucoupes volantes, les télétransporteurs, etc… et on s’fade encore les grèves du RER A. Sincérement, les 00s marqueront-elles notre histoire. Il est encore trop tôt pour en juger mais globalement… il y a quand même eu du boulversement.

Tout d’abord avec l’avénement d’Internet et là, le bond aura été prodigieux. A la fin des 90s, j’avais un vieux blog (enfin, une page html mais qui comprenait déjà des notes quasi hebdomadaires). On était quasiment des pionniers avec nos modems. Et puis il n’y avait pas grand monde. Aujourd’hui, quasiment l’humanité entière est connectée (même surconnectée) pour le meilleur et pour le pire. En ce début 2010, très clairement on pourra dire que les années 00s auront été les années de la communication (ICQ, MSN… n’est-ce pas chérie ?) et de la connaissance globale (wikipedia). Aujourd’hui, on peut savoir quasiment tout sur tout en un clic alors qu’à l’époque de mon bac, on allait à la bibliothèque et on faisait des photocopies.
Aujourd’hui tout est accessibles, plus ou moins gratuitement, et ça franchement, c’est très très fort. Il est très difficilement envisageable aujourd’hui de voir un monde sans la présence de ce réseau qui a ouvert tous les horizons.

Alors en ce 1er janvier, tout comme l’année dernière, petit bilan de l’année passé et des bonnes résolutions que j’avais prise. Je vous renverrai au sujet d’il y a 1 an.

LE BILAN 2009 !!!

Concernant le blog, 2009, j’ai pas vraiment fait mieux qu’en 2008. 28 sujets, ça fait une moyenne de 2,5 sujets par mois, c’est pas la folie. La cause à la paresse et puis bon, j’ai été pas mal actif sur le blog dessin donc… Pas d’excuse.

Concernant la vie sociale, ça va, ça roule, comme toujours même si j’ai encore conservé mon caractère de vieil ours mal léché toujours aussi peu pendu au MSN et consors. Sur le plan couplesque, toujours 2… pas encore 3. La pression de la belle-famille se fait gentillement de plus en plus… pressante. Alors 2010, année d’un petit Aguolinho ? Mystery…

Concernant le boulot, là, c’est encore plus chaud que l’an dernier. 2009 aura bien marché sur le premier semestre mais le second… hmmmmm. 2009 aura encore été l’occasion de pas mal de voyages en Chine, à mon plus grand plaisir et j’espère que ça va durer. Mais pas certain. Là, je suis très pessimiste pour le moment.
La faute ? Bis Repetita de ce que j’écrivais au 1er janvier 2009 : u »n peu à tout le monde, moi impliqué. On a pas anticipé. »

Concernant ce que je pense du monde, ça va de mal en pis. On chie dans le potage. On échoue lamentablement à Copenhague, notre beau pays des droits de l’homme est plus clientéliste que jamais (real politik en force !!!) et on s’asseoit sur notre dignité… Bilan pourri !!!

Alors 2009 ? Annus horribilis ? Pas vraiment, plutôt année moyenne avec des très hauts et des très bas. J’suis assez content d’avoir pas mal repris le dessin que j’avais largement laissé tomber précédemment, mais au contraire, j’ai laché les langues (chinois, japonais) comme jamais. Faut qu’j’m’y remette car ça fuit de partout.

LES RESOLUTIONS (+ bilan des résos 2009)!!!

en vert la réso 2009 et son bilan en gras, en rouge la réso 2010.

1/ Maigrir !!!
2009 : Arf! Depuis que je bosse, trop souvent assis, je suis devenu un vrai non-exemple de ce qu’il ne faut pas physiquement devenir. En 1 an, j’ai pris 6-7kgs et sur ces 3-4 dernières années, environ 15. Une horreur. Il me faut revenir à un corps plus svelte histoire de pouvoir varier de nouveaux mes chemises. Et puis pour ma p’tite femme, ce sera plus sympa. Bilan fin 2009 : Rien de neuf à l’horizon, toujours les mêmes muscles de bière.
Réso 2010 : Faire péter le wii fit au moins 1/2h par jour et continuer mes 20mns de levé de poids quotidiens pour au moins revenir à un bon 75-80kgs en fin d’année (je serais heureux).

2/ Me lever avant 8h !!!
2009 : Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt et en ce moment, ma maxime c’est plutôt « le monde échappe à ceux qui se couchent tard et se réveille en conséquence ».
J’ai toujours execré le fait de me lever au-delà de 10h. Au-delà de midi, c’est le suicide mental pour moi. Bilan fin 2009 : J’ai pas mal abusé et non, je n’ai pas réussi, à cause d’une tendance aigû à me coucher à 3h du mat’

Réso 2010 : Idem.

3/ Mieux organiser mon boulot et rester focus !!!
2009 : Trop de choses me divertissent. Il me faut être zen et toujours à 100% sur ma tâche. Bilan fin 2009 : Bordel is my middle name. J’ai pas évolué d’un iota là-dessus. Ca irait même en s’empirant.
Réso 2010 : idem, c’était déjà bien formulé il y a un an.

4/ Plus régulier sur le blog !!!
2009 : Pas besoin d’illustrer. L’ami lecteur a remarqué le soucis. Bilan fin 2009 : 28 notes, c’est passablement lamentaible comme performance
Réso 2010 : Au moins une note par semaine !!! Et des rurbiques REGULIERES !!! Celle-ci est la première. J’essaierai aussi d’être aussi régulier que possible au dessin. ca me fait vraiment du bien de créer du contenu et de ne pas être que consommateur.

5/ Plus intéressant sur le blog !!!
2009 : Des sujets de fonds, please !!! Bilan fin 2009 : J’y ai souvent été à la facilité là où sur l’ancien blog je me déchainais dans des sujets bien chauds.
Réso 2010 : Au moins un vrai sujet de fond par mois. Ce sera difficilement tenable.

6/ Lancer ma boîte !!!
2009 : J’y pense depuis des lustres, je m’en sens capable mais voilà, je n’ai pas encore sauté le pas. Pourtant, ce ne sont pas les idées qui manquent. Bilan fin 2009 : Et non, je n’ai pas encore sauté le pas. C’est malheureux car j’ai aujourd’hui une connaissance assez précise de ce qui constitue l’art et la bonne manière d’une bonne gestion mais la flemme… la flemme !!!
Réso 2010 : Cette fois, je le fais. Je travaille pour moi-même. C’est plus facile que jamais alors qu’est-ce qu’on attend ?

7/ A fond le mandarin !!!
2009 : Je dispose d’une bibliothèque entière de bouquins pour apprendre le chinois et je stagne. Courage !!! Bilan fin 2009 : J’ai encore réussi à remplir ma bibliothèque de nouveaux bouquins et j’ai que très peu avancé (si ce n’est reculé).
Réso 2010 : 1/2h de langues étrangères quotidiennes (chinois/japonais en priorité).

8/ Organisation POWEEEEEER !!!
2009 : Là, j’suis définitivement à la ramasse. Pas organisé dans mes tâches, des papiers à droite à gauche… Trop de laisser-aller. Bilan fin 2009 : Bordel is my middle name (bis)
Réso 2010 : Je compte sur le téléphone à la pomme (que madame a eu le chic de commander au Père Noël) pour m’y aider. Welle organized will be my new middle name.

9/ Vie sociale POWEEEEER !!!
2009 : Famille, Amis,… Y a du laisser-aller ici aussi. Bilan fin 2009 : J’ai pas fait très fort.
Réso 2010 : Organiser un nouvel an à au moins 8-10 personnes.

10/ Rendre les miens heureux !!!
Réso 2010 : Pas toujours d’avoir une vie sereine mais j’ai pas vraiment à me plaindre. Mais bon, je peux mieux faire. Apprendre à être plus patient, plus à l’écoute et moins égoïste. Ca va être chaud !!!

Sur cette dernière résolution, je vous souhaite encore une fois à toutes et à tous une excellente, magnifique, radieuse et auréolées de 1000 phénix du bonheur éternel… année 2010 en espérant que dans un an, on pourra lire un nouveau billet au bilan plus que dythyrambique ne laissant place à aucune résolution (on peut rêver BIS !!!).

Pourquoi j’y arrive pas ?

Où, quand et pourquoi ai-je perdu la motivation d’être social en ligne ?

A question facile, réponse difficile. C’est pas que les sujets manqueraient mais voilà… J’y arrive pas.
Pourtant, c’est pas faute d’avoir eu l’expérience d’un gros posteur, gros blogueur, capable de poster sur plusieurs forums, lâcher des comz en masse et de pondre un sujet sur le blog autour d’un kawa.
Non, y a pas à dire, j’y arrive plus.

Décidément, mes quelques résolutions du jour de l’an n’auront pas duré.

Faut dire, et comme d’hab, je fais bis repetita des arguments bien connus : Y a le boulot et en ce moment, c’est franchement pas joyeux, et puis y a le boulot, et il y a encore le boulot. Et donc à la fin de la journée, entre cette pression quasi quotidienne et la crise qu’on nous rabache à longueur de journées, l’idée même de lâcher un sujet sur le blog m’effleure à peine. Ce en depit d’une compagne qui me pousse à le faire. C’est vrai que de son côté, entre ses 3-4 blogs, son facebook, son Flicker Pro et cie… Dans le genre « je gère sur la toile », c’est une pro.

Bon, dans une semaine, c’est Japan Expo. Comme chaque année, j’irai le vendredi histoire de refaire le plein de culture manga asiatique. Mais cette fosi-ci, madame sera de la partie.

Sur ce, j’espère pondre un sujet un brin plus intéressant ce week-end et vous souhaite une bonne fin de soirée.