Bye-bye 2012 !!! Bonjour 2013, ou plutôt 20(friday)13(th)

Bien m’a pris de ne pas poster dès le 1er janvier mes meilleurs voeux car entre-temps, en guise de bonne année, on m’a fait ma fête. Ce qui néanmoins ne m’empêchera de vous souhaiter, à tous et à toutes, lecteurs ou non du blog (où j’ai rien posté depuis 9 mois), une heureuse et merveilleuse année 2013.

Si j’avais donc posté ces voeux mardi dernier, 1er janvier de son état, je vous aurais dit que 2012 aura été complexe, mais fantastique, que le boulot se porte à merveille, que la petite famille aussi, qu’hélas, j’ai encore grossi et que dans 2 semaines (le 16 janvier), nous déménageons puisque nous prenons réception des clés.

Mais voilà, le 31 fût bien arrosé, et le 1er, je n’étais en jambes, ou plutôt en doigts, pour phraser quelques bons mots de nouvelle année.

Et puis voilà que le 2, je reprends mon boulot et que le 3, mon directeur (commercial) est convoqué par le DG, puis moi puis le directeur technique. Je ne me doute de rien, je pense que nous allons parler projets pour 2013, etc… et 1h plus tard, je ressors avec une gueule de bois genre 31 très très bien arrosé.

« M.AGUOLO… Mes meilleurs voeux… 2012 a été une mauvaise année pour le chiffre d’affaires, 2013 s’annonce pire, on a décidé de faire le vide dans le management et donc, vous ferez parti de la charette de 15% du personnel qui nous quittera ce Printemps… On va négocier tout ça en bonne et dûe forme… On n’a rien contre vous… Mais c’est une décision groupe qui descend de Paris, blablablabla… »

En 60mns, j’apprends que le directeur qui m’avait recruté et viré, que moi, N-1, le suit aussi, que le directeur du bureau d’études aussi et qu’une vingtaine d’autres le seront. A deux semaines de la signature chez le notaire, un licenciement économique, ça calme.

Depuis, en 4ème vitesse, je me suis fendu d’une entrevue avec le vendeur, boulversé autant que je le suis, les notaires, les banquiers, etc… Les jours à venir vont être rodéo.

Donc voilà, retour à la case départ. Déménagement à Bourges : ANNULE, Barbecue au Printemps : ANNULE, tout le boulot qui fût lme mien durant les bientôt 1 an là-bas : DU GACHIS EN PURE PERTE.

Bon, je suis loin, très loin d’être défaitiste. Ce n’est pas la première fois qu’un obstacle apparait au dernier moment mais il faut bien l’avouer, celui-ci est gratiné.

Bon, pour la partie Résolution, Bilan et What’s Next ? Extrait des voeux 2012 :

Maigrir (sérieux, y a de la relâche), booster mon mandarin (HSK ?) et le japonais (le niveau 3 du diplôme d’aptitude ?), avoir un compte en banque positif, me faire une mini-bd (résolution de mon blog de dessin), être méga-organisé (si je veux garder mon prochain job, ce sera vital), et puis pour le vieil ours que je suis, social + famille… 

Alors…

  • « Maigrir », là c’est raté de chez raté, mais je récidivera pour cette année et cette fois-ci, comme on dit à chaque fois, je m’y tiens.
  • Booster mon mandarin (HSK) et mon japonais (Niv.3) : raté. Mais je le relance pour 2013.
  • Compte en banque positif : Ca va, j’ai géré, mais les semaines à venir vont décider de la cordialité de ma conseillère
  • La mini-bd : Raté. Boulot et exil chez les potes faisant, impossible de toucher à la tablette et franchement, pas le temps le week-end (réservé aux revoyures femme et enfant)
  • Méga-organisé : moyen, mais assez pour mon ancien « futur job »
  • Social + Famille : Ca allait dans le bon sens.

Pour 2013, la bonne résolution, bien refaire l’apprt et le rendre bien agréable à vivre… Et puis me trouver un nouveau boulot. Arf…

PS : Amusant de voir que mon peu de productivité de 2012 en terme de blog aura permis à mes voeux de 2013 d’être sur la même page que ce de 2012.
PPS : Milles mercis à TomTom et BoBo, mes hébergeurs de galère qui m’ont et vont encore un peu m’hébergé. Sans doute l’assistance la plus précieuse en 2012.

Voilà, see you au prochain post, et… Bonne Année !!!

De retour de Chine…

De retour de Chine, et ça fait 4 jours que je traîne le Jet-Lag…

… Donc, en mode « tête dans l’cul » quasi en permanence, et la difficile réadaptation de la progéniture ne facilite rien puisque le charmant bambin plus que jamais se complait dans des réveils à 2… 3… 4h du matin sans vouloir se rendormir.

Pas simple non plus car dans moins de 2 semaines, je commence un nouveau poste à 300 bornes d’içi et que période d’essai oblige, doublé d’une indigence financière latente, je serai en mode Formule 1 en semaine. Great !!!

Ps simple encore, car hier, j’avais un entretien suite à un contact pendant mon séjour chinois, que ce premier entretien s’est plutôt bien passé et que là, mon haut sens de la déontologie me taraude. Etre fidèle à celui avec lequel je viens de signer un contrat… ou au tout dernier moment le lacher ? La tendance semble être aucun scrupule… Ca me dérange quand même. Wait and See.

En attendant, une petite vidéo prise la semaine dernière dans un KFC chinois. Enjoy 😉

Bye-bye 2010… Bonjour 2011 !!!

C’est d’une voix en cours d’enrouage que le maître des lieux souhaite à toutes et à tous une bonne et heureuse nouvelle année.

2010 aura été pour ma part pas loin d’être une anus horribilis que le proctologue le plus professionnel et le plus sadique n’aurait pas renié. Alors bon, très sincérement, je ne vais pas pleurer sur mon sort, il y a bien bien pire et dans ma situation actuelle, il serait indécent de chialer sur les quelques soucis qui auront traversé 2010 et qui sont assez superficiels.

Sur le plan personnel, 2010 ouvre la porte à un 2011 de folie… Depuis octobre en effet, nous attendons un heureux événement qui se concrétisera mi-2011. Ca va être un sacré basculement pour ma part et si je n’arrive pas encore à appréhender le nouveau rôle qui sera le mien dans 6 mois, c’est avec une certaine excitation que j’attends le jour J.

Sur le plan professionnel, 2010, ça aura été la fin de la boîte dont j’étais un des fondateurs et qui, à l’orée des premières lueurs de l’été, n’aura eu d’autres choix que de s’arrêter.
La transition s’est faite en douceur et si quelques regrets peuvent poindre, ils sont rapidement effacées par l’expérience acquise, l’intérêt de ce qui a été fait et la qualité des rencontres ces 3 dernières années : voyages pro en Chine, Participations à des salons, négociations avec des fournisseurs, entretien d’une image de marque et d’une petite communauté d’utilisateurs… L’expérience a été magnifique, et au sortir de cette aventure, le choix est cornélien : Revivre une telle expérience, et en apprécier la précarité et l’instabilité qui en font tout son essence, son intérêt, ou alors devenir « salarié » et s’assurer la sécurité d’un revenu régulier, plus sécurisé, plus compatible avec l’Evénement 2011 cité plus haut, mais où l’on n’est tellement moins libre.
A cette question, je n’en ai pas encore la réponse.

Sur le plan du reste, pas mal de choses en 2010 : 2 voyages en Chine, un au Japon (une première pour madame)… Il n’y avait pas vraiment à se plaindre.

Comme l’an dernier, on va se refaire un petit bilan de tout ça, accompagné de toutes les belles promesses que l’on se promet de tenir.

LES RESOLUTIONS (+ bilan des résos 2010)!!!

en vert la réso 2010 et son bilan en gras, en rouge la réso 2010.

1/ Maigrir !!!
Réso 2010 : Faire péter le wii fit au moins 1/2h par jour et continuer mes 20mns de levé de poids quotidiens pour au moins revenir à un bon 75-80kgs en fin d’année (je serais heureux).
Bilan 2010 : J’ai foiré sur toute la ligne et ce matin, un beau 90,9kgs plombait mon moral. En moyenne, j’ai pris environ 5kgs sur 2010. Pas bon
Réso 2011 : Comme d’hab, revenir à minima à 80kgs, et moins grignoter tout le long de la journée.

2/ Me lever avant 8h !!!
Réso 2010 : la réso est dans le titre.
Bilan 2010 : Ca dépend des journée et j’arrive en moyenne à lâcher le doux matelas autour de 8h30 avec quelques interférences. Le soucis, c’est que j’ai pas encore laché les nuits blanches jusqu’à 2-3h du matin… Sans doute parce que je suis trop
intelligent (selon la fameuse étude).
Réso 2011 : Levé entre 7h et 7h30, dodo avant 1h du mat.

3/ Mieux organiser mon boulot et rester focus !!!
Réso 2010 : Trop de choses me divertissent. Il me faut être zen et toujours à 100% sur ma tâche.
Bilan 2011 : Vu ce que j’ai écrit plus haut, ça n’a plus vraiment de sens à moins de l’adapter au mot « recherche d’emploi ».
Réso 2011 : Être à 99,9999% focus sur la recherche d’emploi.

4/ Plus régulier sur le blog !!!
Réso 2010 : Au moins une note par semaine !!! Et des rurbiques REGULIERES !!! Celle-ci est la première. J’essaierai aussi d’être aussi régulier que possible au dessin. ca me fait vraiment du bien de créer du contenu et de ne pas être que consommateur.
Bilan 2010 : Un point partiellement satisfait, avec 40 notes. Ca fait presque une toutes les semaines, sachant que le rythme a été très irrégulier (juin : 10 notes, décembre : nada). A coté, j’ai assuré une présence beaucoup plus régulière mais en dents de scie quand même sur le blog dessin. Donc, un bilan positif.
Réso 2011 : Conserver le rythme d’au moins un sujet par semaine (et pas en moyenne, mais dans les faits) et ENFIN lâcher quelques bons sujets toujours en conception comme le compte-rendu de mon voyage d’été au Japon.

5/ Plus intéressant sur le blog !!!
Réso 2010 : Au moins un vrai sujet de fond par mois. Ce sera difficilement tenable.
Bilan 2010 : Raté. J’ai pas laché grand chose en sujet super développés et super polémiques. La bonne époque des longs sujets est bien lointaine et je n’ai pas vraiment d’excuses.
Réso 2011 : Au moins un gros sujet par mois. C’est tenable. Et qu’il soit intéressant si possible.

6/ Lancer ma boîte !!!
Réso 2010 : Cette fois, je le fais. Je travaille pour moi-même. C’est plus facile que jamais alors qu’est-ce qu’on attend ?
Bilan 2010 : Sincérement, c’était une résolution un peu hard à tenir alors qu’à l’heure de l’écriture de ce sujet, je bossais encore à plein-temps dans l’ancienne structure et qu’une telle situation ne me permettait aucunement une telle fantaisie.
Réso 2011 : Dur d’avoir une vraie résolution sur ce point. Comme dit plus haut, le choix est cornélien et mes moyens sont très limités et à la mi-2011, il faudra avoir sécurisé l’aspect finance du foyer. Donc… Pas de résolution certaine sur ce point. Mais j’ai toujours dans l’idée de remonter quelque chose, c’est certain. Mais si et seulement si j’ai les moyens de mes ambitions

7/ A fond le mandarin !!!
Réso 2010 : 1/2h de langues étrangères quotidiennes (chinois/japonais en priorité).
Bilan 2010 : Credibility Fail sur cette réso que j’ai dû tenir une semaine.
Réso 2011 : Message à madame : « On parle chinois à la maison, je ne comprends plus le français, ni l’anglais. »

8/ Organisation POWEEEEEER !!!
Réso 2010 : Je compte sur le téléphone à la pomme (que madame a eu le chic de commander au Père Noël) pour m’y aider. Well organized will be my new middle name.
Bilan 2010 : J’ai fait pas mal le tri, et oui, sur ce point, j’ai pas mal réussi
Réso 2011 : Keep it that way, Man…

9/ Vie sociale POWEEEEER !!!
Réso 2010 : Organiser un nouvel an à au moins 8-10 personnes.
Bilan 2010 : Pas possible, on était invité 😉   Bon, encore un gros fail. J’suis encore un sale ours mal lêché qui a du mal avec les mondanités.
Réso 2011 : Nettoyer les écuries d’Augias de mes relations sociales.

10/ Rendre les miens heureux !!!
Réso 2010 : Pas toujours facile d’avoir une vie sereine mais j’ai pas vraiment à me plaindre. Mais bon, je peux mieux faire. Apprendre à être plus patient, plus à l’écoute et moins égoïste. Ca va être chaud !!!
Bilan 2010 : Madame a l’air heureuse, les plus proches ont l’air épanoui… Pari réussi.
Réso 2011 : Keep it that way, Man… (bis)

Au final, quoi dire ?
La priorité des priorités pour 2010 : Retrouver une situation professionnelle. Déjà plus de 6 mois que je suis en stand-by et cela n’a que trop duré. Alors haut les coeurs et en route pour une année 2011 de folie !!!

Et encore une fois, Bonne Année !!!

Bye-bye 2009… Bonjour 2010 !!!

Bonne Année, bonne santé et les meilleurs de l’administrateur qui, de ses mots radieux, vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année 2010. Une nouvelle décénnie est en route et celle des 00s s’éteint.

les années 2000. Qu’on nous en promettait des choses : les soucoupes volantes, les télétransporteurs, etc… et on s’fade encore les grèves du RER A. Sincérement, les 00s marqueront-elles notre histoire. Il est encore trop tôt pour en juger mais globalement… il y a quand même eu du boulversement.

Tout d’abord avec l’avénement d’Internet et là, le bond aura été prodigieux. A la fin des 90s, j’avais un vieux blog (enfin, une page html mais qui comprenait déjà des notes quasi hebdomadaires). On était quasiment des pionniers avec nos modems. Et puis il n’y avait pas grand monde. Aujourd’hui, quasiment l’humanité entière est connectée (même surconnectée) pour le meilleur et pour le pire. En ce début 2010, très clairement on pourra dire que les années 00s auront été les années de la communication (ICQ, MSN… n’est-ce pas chérie ?) et de la connaissance globale (wikipedia). Aujourd’hui, on peut savoir quasiment tout sur tout en un clic alors qu’à l’époque de mon bac, on allait à la bibliothèque et on faisait des photocopies.
Aujourd’hui tout est accessibles, plus ou moins gratuitement, et ça franchement, c’est très très fort. Il est très difficilement envisageable aujourd’hui de voir un monde sans la présence de ce réseau qui a ouvert tous les horizons.

Alors en ce 1er janvier, tout comme l’année dernière, petit bilan de l’année passé et des bonnes résolutions que j’avais prise. Je vous renverrai au sujet d’il y a 1 an.

LE BILAN 2009 !!!

Concernant le blog, 2009, j’ai pas vraiment fait mieux qu’en 2008. 28 sujets, ça fait une moyenne de 2,5 sujets par mois, c’est pas la folie. La cause à la paresse et puis bon, j’ai été pas mal actif sur le blog dessin donc… Pas d’excuse.

Concernant la vie sociale, ça va, ça roule, comme toujours même si j’ai encore conservé mon caractère de vieil ours mal léché toujours aussi peu pendu au MSN et consors. Sur le plan couplesque, toujours 2… pas encore 3. La pression de la belle-famille se fait gentillement de plus en plus… pressante. Alors 2010, année d’un petit Aguolinho ? Mystery…

Concernant le boulot, là, c’est encore plus chaud que l’an dernier. 2009 aura bien marché sur le premier semestre mais le second… hmmmmm. 2009 aura encore été l’occasion de pas mal de voyages en Chine, à mon plus grand plaisir et j’espère que ça va durer. Mais pas certain. Là, je suis très pessimiste pour le moment.
La faute ? Bis Repetita de ce que j’écrivais au 1er janvier 2009 : u »n peu à tout le monde, moi impliqué. On a pas anticipé. »

Concernant ce que je pense du monde, ça va de mal en pis. On chie dans le potage. On échoue lamentablement à Copenhague, notre beau pays des droits de l’homme est plus clientéliste que jamais (real politik en force !!!) et on s’asseoit sur notre dignité… Bilan pourri !!!

Alors 2009 ? Annus horribilis ? Pas vraiment, plutôt année moyenne avec des très hauts et des très bas. J’suis assez content d’avoir pas mal repris le dessin que j’avais largement laissé tomber précédemment, mais au contraire, j’ai laché les langues (chinois, japonais) comme jamais. Faut qu’j’m’y remette car ça fuit de partout.

LES RESOLUTIONS (+ bilan des résos 2009)!!!

en vert la réso 2009 et son bilan en gras, en rouge la réso 2010.

1/ Maigrir !!!
2009 : Arf! Depuis que je bosse, trop souvent assis, je suis devenu un vrai non-exemple de ce qu’il ne faut pas physiquement devenir. En 1 an, j’ai pris 6-7kgs et sur ces 3-4 dernières années, environ 15. Une horreur. Il me faut revenir à un corps plus svelte histoire de pouvoir varier de nouveaux mes chemises. Et puis pour ma p’tite femme, ce sera plus sympa. Bilan fin 2009 : Rien de neuf à l’horizon, toujours les mêmes muscles de bière.
Réso 2010 : Faire péter le wii fit au moins 1/2h par jour et continuer mes 20mns de levé de poids quotidiens pour au moins revenir à un bon 75-80kgs en fin d’année (je serais heureux).

2/ Me lever avant 8h !!!
2009 : Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt et en ce moment, ma maxime c’est plutôt « le monde échappe à ceux qui se couchent tard et se réveille en conséquence ».
J’ai toujours execré le fait de me lever au-delà de 10h. Au-delà de midi, c’est le suicide mental pour moi. Bilan fin 2009 : J’ai pas mal abusé et non, je n’ai pas réussi, à cause d’une tendance aigû à me coucher à 3h du mat’

Réso 2010 : Idem.

3/ Mieux organiser mon boulot et rester focus !!!
2009 : Trop de choses me divertissent. Il me faut être zen et toujours à 100% sur ma tâche. Bilan fin 2009 : Bordel is my middle name. J’ai pas évolué d’un iota là-dessus. Ca irait même en s’empirant.
Réso 2010 : idem, c’était déjà bien formulé il y a un an.

4/ Plus régulier sur le blog !!!
2009 : Pas besoin d’illustrer. L’ami lecteur a remarqué le soucis. Bilan fin 2009 : 28 notes, c’est passablement lamentaible comme performance
Réso 2010 : Au moins une note par semaine !!! Et des rurbiques REGULIERES !!! Celle-ci est la première. J’essaierai aussi d’être aussi régulier que possible au dessin. ca me fait vraiment du bien de créer du contenu et de ne pas être que consommateur.

5/ Plus intéressant sur le blog !!!
2009 : Des sujets de fonds, please !!! Bilan fin 2009 : J’y ai souvent été à la facilité là où sur l’ancien blog je me déchainais dans des sujets bien chauds.
Réso 2010 : Au moins un vrai sujet de fond par mois. Ce sera difficilement tenable.

6/ Lancer ma boîte !!!
2009 : J’y pense depuis des lustres, je m’en sens capable mais voilà, je n’ai pas encore sauté le pas. Pourtant, ce ne sont pas les idées qui manquent. Bilan fin 2009 : Et non, je n’ai pas encore sauté le pas. C’est malheureux car j’ai aujourd’hui une connaissance assez précise de ce qui constitue l’art et la bonne manière d’une bonne gestion mais la flemme… la flemme !!!
Réso 2010 : Cette fois, je le fais. Je travaille pour moi-même. C’est plus facile que jamais alors qu’est-ce qu’on attend ?

7/ A fond le mandarin !!!
2009 : Je dispose d’une bibliothèque entière de bouquins pour apprendre le chinois et je stagne. Courage !!! Bilan fin 2009 : J’ai encore réussi à remplir ma bibliothèque de nouveaux bouquins et j’ai que très peu avancé (si ce n’est reculé).
Réso 2010 : 1/2h de langues étrangères quotidiennes (chinois/japonais en priorité).

8/ Organisation POWEEEEEER !!!
2009 : Là, j’suis définitivement à la ramasse. Pas organisé dans mes tâches, des papiers à droite à gauche… Trop de laisser-aller. Bilan fin 2009 : Bordel is my middle name (bis)
Réso 2010 : Je compte sur le téléphone à la pomme (que madame a eu le chic de commander au Père Noël) pour m’y aider. Welle organized will be my new middle name.

9/ Vie sociale POWEEEEER !!!
2009 : Famille, Amis,… Y a du laisser-aller ici aussi. Bilan fin 2009 : J’ai pas fait très fort.
Réso 2010 : Organiser un nouvel an à au moins 8-10 personnes.

10/ Rendre les miens heureux !!!
Réso 2010 : Pas toujours d’avoir une vie sereine mais j’ai pas vraiment à me plaindre. Mais bon, je peux mieux faire. Apprendre à être plus patient, plus à l’écoute et moins égoïste. Ca va être chaud !!!

Sur cette dernière résolution, je vous souhaite encore une fois à toutes et à tous une excellente, magnifique, radieuse et auréolées de 1000 phénix du bonheur éternel… année 2010 en espérant que dans un an, on pourra lire un nouveau billet au bilan plus que dythyrambique ne laissant place à aucune résolution (on peut rêver BIS !!!).

Qui c’est qui va voler sur China Eastern aujourd’hui ?

C’est votre blogueur de misère favori… Mister Aguolo.

Décidément, mes bonnes réso de début d’années ne m’auront pas servi à grand chose. Depuis mon dernier post, déjà un voyage en Chine de passé et une bonne occasion de manquée pour laisser un brin de ma prose sur la toile. J’espère que cela sera chose corrigée dès après-demain (j’arrive à Shanghai aux aurores).

Et comme on ne dit pas là-bas : « A la prochaine et vive le Da……….. ! »

Obama Day + 1 jour & 1 nuit à Milan

疲れた !!! *

Mercredi 5 novembre 2008 :
Je me lève, il est 4h du mat’.
Ma paress… très chère femme est encore dans les bras de Morphée. Je lui épargne la sale besogne de romantiquement m’accompagner jusqu’à l’aéroport (je sais, des romantiques comme moi, ça s’fait plus).

Dans la voiture, sur le trajet de l’aéroport, j’ai le temps d’entendre le discours de McCain. Tu m’étonnes qu’il ait raté l’élection. Entre la crise, Bush et sa potiche de colistière, y a pas photo, l’Obama avait une avenue devant lui pour la Maison Blanche.
Bon, ça me gonfle un peu les discours bien pensants d’une certaine France comme quoi sa victoire est avant tout une victoire des noirs sur les blancs. Si évidemment la symbolique n’est pas neutre, lui-même n’a jamais évoqué la question de la « race » (comme on dit là-bas, et pas chez nous où le politiquement correct à rayer les mots races/sourds/aveugles/nains/gros/noirs/arabes/… du language). Car oui, sa victoire, c’est avant un camouflet pour des républicains qui, en 8 ans, n’ont réussi qu’à annihiler le rêve américain au profit d’une société bien « big brotherisée » où les libertés ne sont plus que les ombres d’elles-mêmes.

Mais bon, maintenant on va pouvoir juger sur pièce que vaut notre ami. Pour rappel, il souhaite une baisse du nombre d’avortement, n’est pas contre le port d’arme, ne condamne pas la peine de mort, et semble assez protectionniste. tout n’est pas rose chez lui non plus, bien qu’on lui accordera, semble-t-il un esprit un brin moins guerrier et plus prompt à la discussion.

Parenthèse Obama fermée.

6h50, Mon avion lowcost blanc et orange quitte CDG.
8h30, Aterrissage à Malpenza, l’aéroport international de Milan. Direction La Fieramilano pour « saloner ». Et du salon, j’en ai bouffé mais Italie oblige, c’est belles pépés power !!! Ah! Les Italiennes 😉
(Note de madame Aguolo si elle me lisait : « hé ho, tu rêves pas là ? T’es marié coco, c’est fini tout ça !!!)

21h30, Charmant dîner à la Fabbrica, une enseigne Fabrique (vous l’aviez deviné ?) qui propose d’excellentenssima pizza.

Vers Minuit : Retour à l’hôtel 4 étoiles (qui n’en vaut que 2 et 1/2). Mort…

Jour suivant, j’dois m’lever tôt. L’avion est à 11h30. Brouillard intense, on nous annonce 50mns de retard… -_- » Joie…

* Ne me demandez pas ce que ça veux dire, c’et pour me la péter et y a des services de traduction partout sur le net.

Hao Jiu Bu Jian !!!

Et oui, ça fait un bout de temps que ma plume n’avait pas rappliqué le bout de son nez.

C’est vrai que j’étais plutôt occuper à :
1/ Ne rien faire
2/ Larver sur l’énorme sofa du living devant le lcd à mater la téloche
3/ Liquider mon précieux temps à parcourir l’Outreterre (sans excès, soyez rassurés)
4/ …
X/ Travailler.

Tout ça pour dire donc que je reviens et que j’espère être aussi prolixe qu’à la bonne époque du Blog 1ère Edition (cf ce lien) où j’épandais de l’état d’âme à tire l’arigot en partageant à qui veut bien l’entendre mes subtiles avis sur des choses comme…

(à suivre)

Boulot, Gogo, Dodo…

Parfois, un gogo, c’est vraiment ce que j’ai l’impression que je suis quand je vois défiler certaines lettres de réponse.

Il faut croire en effet que les boites pensent que les candidats sont dispos et que comme des moutons qui s’amusaient déjà à faire les pions des listes d’attente durant nos études, on aime à attendre l’improbable, celui qui pourrait ramasser les miettes si le favori s’est défilé. Et ce rabaissement, ça fait mal.
Allez, à titre d’exemple, une réponse, deux semaines après un entretien:

Dans le cadre de notre recherche du ploufploufbadaboumpouetpouet, je vous prie de bien vouloir noter que votre candidature est placée en attente par le jury de sélection.
Je me propose de vous informer prochainement des décisions du jury
Avec mes meilleures salutations

Voilà. En gros c’est « Vous croyez avoir assez attendu comme ça ? et bien… ATTENDEZ ENCORE !!! »
Vivement le jour où je serais mon propre patron.

Métro, Dodo… mais Boulot ?

Comme souvent, la meilleure époque pour être webmaster, c’est quand vous êtes en recherche d’emploi… Et là, tout se complique.

– Vous avez tout juste 28 ans.
– Une expérience assez internationale, diverse et variée.
– Vous avez un CV plutôt bien remplie avec des fonctions qui transpire le travail en équipe, l’esprit entrepreneur, une belle ouverture d’esprit, etc etc… enfin tout ce que les boîtes sont supposés attendre du candidat idéal.
– Vous avez une femme qui vous aime.
– Vous avez trouvé un petit appartement proche de Paris (mais pas assez proche pour en avoir les inconvénients), avec une connexion haut-débit.
– Vous avez des beau-parents qui ne vous embêtent pas.
– Vous pétez la forme…

C’est insolent de bonheur une telle vie et pourtant voilà, en dépit de la positive attitude qu’un tel profil social laisse à supposer, vous ne retrouvez pas l’emploi qui vous fait tant défaut. Pourquoi ? On se le demande. Pourtant la toile regorge de moyens de trouver chaussure à son pied. l’Anpe, Cadremploi, Cadres-online, l’Apec, etc… autant de sites qui proposent autant d’emplois qui proposent des salaires convenables pour des missions intéressantes. alors où diable est le problème ? Saperlipopette… Je ne sais pas. En fait si je le savais je ne serais pas là, à 14h46 en train de taper sur mon blog.

En fait à chaque type de candidat, son problème qui réclame sa solution. « Jeune Diplômé », on est sans expérience. « Cadre cinquagénaire », on est trop vieux, plus à la page.
Dans mon cas, j’ai un CV très logique mais qui, semble-t-il, fait peur. A avoir trop d’expérience diverses dans des domaines demandant souvent une forte personnalité, ça a l’air de ne pas convenir à une tendance demandant un schéma pré-formaté d’individu au savoir-faire et à qui manquerait le plus important, le savoir-être (notion très à la mode en ces temps qui court).

Alors ça m’amène où tout ça ? Et bien mon projet… Trouver qqch, même temporaire mais qui me permettra de financer à court terme la création de cette entreprise idéale qui me fait rêver. Une entité où je pourrais décider de ce que je veux faire, où je pourrais contourner les barrières de l’ancienneté et des autres « connivences machine-à-caféesque® ».