World Cup #3 – Comme une odeur de Chou Tofu

Quelle plus belle comparaison dans le cadre pitoresque du bourg chinois où j’écris que celle entre l’ambiance post-acopalyptique qui règne sur l’Equipe de France et l’une des spécialités locales les plus appréciés, le Chou Dofu (臭豆腐, le Tofu Puant).

En sirotant mon café du matin, il est un fait, ça pue au Royaume de France et la lecture des fameuses « Notes » de Menès, des critiques ici et là et surtout commentaires où le vieux démon du racisme ressurgit, ne laisse que peu d’espoir à l’idée d’une réconciliation rapide. On dit même que certains députés parlaient de joueurs comme de « racailles »… Ca pue les raccourcis nauséabond. Bientôt on parlera de la mutinerie de l’Equipe de France comme la conséquence des problèmes de banlieues. Fantasque.

Mais à y réfléchir, on en est pas non plus très loin. On aura laissé le problème bien pourrir lentement puis on s’étonne des résultats. Gerbant.

Mais en tout cas, je suis heureux. depuis mes premiers posts, mes prières allaient dans le sens d’une élimination rapide… Elle l’aura été. Cerise sur le gâteau, elle aura été honteuse, autant pour cette parodie d’équipe que pour le France. Le cadre idéal pour une refondation… pour un départ à zéro. Car cette équipe gavée de pognon, tout comme un certain gouvernement actuel qui est pas mal dans le genre, n’a rien de représentatif des valeurs de respect, d’humanisme et d’égalitarisme de la France des Lumières.

L’ère Domenech aura au moins le bienfait de laisser à son successeur un champs vierge où TOUT est à refaire et où a priori, vu leur pitoyable prestation, aucun joueur ne pourra jouer les cadors. J’espère au moins que Laurent Blanc aura la finesse d’essayer de chercher un peu du coté du rugby (un bon édito de Chabal à ce sujet) quelques recettes pour son management et que le football francais, pourtant pas le plus friqué, en prendra de la graine.

Au fait, j’ai cru lire que l’EdF n’aterrirait pas à Orly ou CDG. Etrange.

World Cup 2010 #2 – Haiku du matin

Petit Haiku improvisé…

La France..
Le temps chinois pleure
Un message


Edit du 20/06/2010 :
Deux petites phrases croisees
« De Gaulle a marqué la France, mais la France n’a pas marqué 2 goals »
« Même Michaël Vendetta est resté plus longtemps en Afrique du Sud ! »

World Cup 2010 #1 – France-Uruguay

Quatre ans plus tard, je reprends ma couverture superficielle du parcours des Bleus et comme c’est parti, ça pourrait ne pas durer… ou bien…

Et le match de ce soir n’aura pas beaucoup convaincu. Dans la lignée de ce que l’on connait et que l’on a déjà connu de cette nouvelle génération de Bleus, on a encore joué à la baballe sans jamais avoir vraiment été une vraie menace. Je souris encore à l’écoute d’Evra et de son bilan post-match plutôt satisfait de la non-prestation et du non-résultat de l’équipe dont il assure le capitanat. Ca devrait me laisser confiant. On avait bien déjà fait un 0-0 contre la Suisse, il y a 4 ans alors que la France est arrivée en finale 1 mois plus tard. Donc on ne désespère pas encore même si, en mon for intérieur, un petit coté masochiste espère secrétement que justice sera faite vis-à-vis de l’Irlande.

Quoi dire donc si ce n’est que cet équipe ne fait clairement plus rêver. Entraînements cachés, salaires totalement disproportionnés, Imbue d’elle-même (en fin de match, au contraire de l’Uruguay, elle ne remerciait pas son public venu jusque là), sans motivation… Que voulez-vous qu’un français se reconnaisse en elle ?
Plus de proximité… Plus de simplicité… C’est tout ce qu’on leur demande.

Il n’aura pas échappé à l’oeil du marketeux sinophile que deux publicités autour du terrain avait un rapport total avec la Chine, caractères chinois à l’appui. Ainsi donc, on pouvait admirer la bande rouge de Budweiser ornée d’un énigmatique 百威 (bǎi wēi, Budweiser en Chinois), ainsi que, et c’est autrement plus surprenant, une banderole pour une marque 100% chinoise : Yingli Solar (英利) produisant entre autre des plaques solaires photovolatiques.
Surprenant.

Ce soir, c’est apéro géant dans le XIIIème

Ce soir, les Bleus n’ont jamais aussi bien porté leur nom…

… On aurait pu se dire qu’ils avaient retenu la leçon du dernier match contre la chine (中国国家足球队 Zhōngguó Guójiā Zúqiú Duì, pour les sinophiles) où ils avaient gagné sur un but contre son camp d’un chinois, et bien NON !!! Et ce soir, devant un stade réunionnais qui leur était tout acquis et face à une équipe chinoise, classée 84ème au classement FIFA (la France est 9ème) qui n’alignait pas sa meilleure formation (certains joueurs étant indisponibles pour le championnat chinois), les Bleus nous ont offert un spectacle d’une rare médiocrité confirmant un peu plus que notre sélection en Coupe du Monde n’était que le larcin d’un vol prémédité. En tout cas, connaissant la Chine, le sympathique Deng Zhuoxiang (邓卓翔) qui a marqué sur un magnifique coup franc et le non moins talentueux Zheng Cheng (曾诚) deviendront certainement les héros nationaux du moment. Et puis c’est la fédé de football chinoise qui doit se frotter les mains. Elle a quand même battu un ex-champion du monde.

En tout cas, je reste sur ma position depuis notre foutue qualification… Cette Coupe du Monde, on ne la mérite pas une seule seconde, et une sortie au plus vite ne sera que justice. Entre ça, le fait que les Bleus soit l’équipê la moins rentable d’entre toutes, l’affaire Ribéry et l’affaire Tsonga, le sport français n’est décidément pas en forme en ce moment.

PS : Deng Zhuo Xiang n’est même pas dans Football Manager 2010

J’ai mal à la France…

Scandaleux que ce France-Irlande qualificatif pour la Coupe du Monde 2010…
Tout simplement scandaleux.

Si Henry avait un tant soit peu d’estime pour lui-même, il aurait dénoncer sa main. Mais que nenni pour ce « Pibe de Oro » français à la main miraculeuse.

Les Irlandais méritaient cette sélection. Bien plus que nous.

Cette fin de match n’aura été qu’une supercherie et ce coup franc mortel, une farce. Double hors-jeu, Enorme main bien appuyé d’Henry, et puis but. Une honte !!! Et un bel exemple pour ceux convaincus que l’hônneté paie.