KUNG FU HUSTLE (2004 – Chine)

Stephen Chow… Gros Moyens… Un bon film qui promet.

Produit et réalisé par le désormais célèbre Stephen CHOW, « Kung Fu Hustle » aura été le grand succès populaire chinois de 2004 et espérons-le, un tout aussi grand succès de par chez nous à partir de juin.

L’histoire
Dans une Chine qui se situerait dans les 40-50s, Sing (Stephen CHOW) a un rêve: intégrer le « Gang des haches » (Axe Gang), un gang mafieux qui fait sa loi jusque dans la Police elle-même.
Pour étendre sa suprématie, le dit-gang souhaite faire main basse sur un quartier plutôt paysan et tranquille. Trop tranquille. C’est qu’ils ne se doutent pas que cette rue (une place à vrai dire) abrite de grands maîtres kung fu à la retraite.

Dans cette guerre, Sing devra faire son choix.

Techniquement
Une superbe photo pour un film qui, s’il ne joue pas sur des décors grandioses, à réussi à rendre des plus crédibles la Chine des années folles (si tant est qu’il y en ai eu). Les effets spéciaux, déjà étrénés avec « Shaolin Soccer », atteignent ici un nouveau niveau d’excellence et même si le film en regorge, ils appuient la narration de manière idéale. La caméra elle regorgent de savoureux travelling qui feront plaisir aux amateurs de technique.

Narration
L’histoire n’est pas transcendante mais le but du film est avant tout de divertir, non de faire se poser des questions. Le scénario est bien construit, on ne s’ennuie pas une minute durant les 1h40 même si l’amourette (passage obligé de tout film chinois) fait un peu cheveu sur la soupe alors que la chose fût beaucoup mieux exploitée dans « Shaolin Soccer ». Pour le jeu des acteurs, rien à redire, c’est parfait, très chinois, pas de honte, on y va a 200% et c’est du 300% excellent. Mention spéciale à la fameuse propriétaire du vieux quartier.

Conclusion
Du bon, du très bon cinéma de divertissement chinois. Décidément Stephen CHOW est un ambassadeur efficace du savoir-faire d’un cinéma qui tente le tout pour le tout. Ce qui demeure une force, comme dans « Shaolin Soccer », c’est de voir une oeuvre qui transpire la culture chinoise tout en y apportant une énergie et une modernité qui fait aujourd’hui beaucoup défaut à un cinéma occidental dont les oeuvres présente actuellement une uniformité culturelle qui lui déssert. Réservez vos places pour juin !!!

Lien
http://www.kungfuhustle.com/